Afghanistan : départ de la compagnie de protection du camp Warehouse

Le 1er juillet 2013, les militaires de la compagnie de protection du camp de Warehouse ont quitté le théâtre afghan pour rejoindre la France. Il reste désormais environ 500 militaires français en Afghanistan.

Ce départ intervient conformément à la planification du désengagement français annoncé et décidé par le président de la République en mai 2012. Présents sur le théâtre depuis le 11 mars 2013, les militaires du 1er régiment de tirailleurs (Epinal) armant la compagnie de protection, ont assuré la sécurité du camp Warehouse jour et nuit, renforcés jusqu’au 6 mai dernier par une cinquantaine de militaires géorgiens.

Derniers à avoir quitté le camp de Warehouse, ils ont transité par l’aéroport international de Kaboul (KAIA) pour les différentes étapes de la chaîne de désengagement du théâtre : désarmement des
Afghanistan : départ de la compagnie de protection du camp Warehouse, véhicules de l’avant blindé (VAB), reconditionnement du matériel et des munitions, réintégration des équipements spécifiques. Ces équipements constituent une partie des 10% des matériels restant à acheminer vers la France.

Désormais, 500 militaires sont chargés de poursuivre l’engagement français jusqu’à la fin de la mission de l’ISAF en 2014, à travers notamment le commandement de l’aéroport de KAIA, le fonctionnement de l’hôpital médico-chirurgical à Kaboul et des missions de formation au profit de l’armée nationale afghane.

JPEG

Source : Ministère de la Défense.

Dernière modification : 02/07/2013

Haut de page