Afghanistan : fin de mission pour 56 militaires Français

Le 6 décembre 2014, sur l’aéroport international de Kaboul (KAIA), le désengagement de l’armée française en Afghanistan s’est poursuivi avec le départ de 56 militaires français de l’opération Pamir.

JPEGLe désengagement de l’opération Pamir s’est accéléré ce samedi avec le départ d’un quart du contingent français encore présent en Afghanistan. Appartenant aux derniers éléments de Douchanbé, au détachement Epidoteet aux éléments du soutien, ils ont finalement rejoint la France.

Constituée dorénavant d’environ 150 militaires, la force Pamir est maintenant concentrée sur le commandement de la base militaire de KAIA Nord et de l’aéroport, ainsi que sur les fonctions logistiques, qui permettent de finaliser les opérations de désengagement.

L’engagement français en Afghanistan prendra fin le 31 décembre 2014 avec le transfert de la mission de commandement de l’Aéroport et de KAIA au contingent turc. Plusieurs cérémonies marqueront cet évènement, notamment le transfert de responsabilité du commandement de KAIA entre le général de brigade aérienne Philippe Lavigne, actuel commandant de KAIA, et son successeur, le Major General Mehmet Cahit Bakir de l’armée de l’Air turque ; ou encore la dissolution de la force Pamir, l’inauguration d’un mémorial sur l’aéroport et une cérémonie du souvenir au monument aux morts de la force Pamir situé à l’ambassade de France.

Source : Ministère de la Défense.

Dernière modification : 15/12/2014

Haut de page