Baltic 2013 : contrôles d’aéronefs russes

Les 8 et 11 juin 2013, les Mirage F1 CR déployés en Lituanie, dans le cadre de la mission Baltic, ont intercepté et contrôlé des aéronefs russes qui transitaient vers l’enclave russe de Kaliningrad.

JPEG

Les 8 et 11 juin 2013, les Mirage F1 CR déployés en Lituanie, dans le cadre de la mission Baltic, ont intercepté et contrôlé des aéronefs russes qui transitaient vers l’enclave russe de Kaliningrad.
Baltic 2013 : contrôles d’aéronefs russes.

Le 8 juin, « taskés » à 12 h 26, deux Mirage F1 CR ont décollé en moins de dix minutes de la base de Šiauliai, en Lituanie, pour rechercher l’identification de deux groupes d’aéronefs. Ils ont rejoint une première patrouille d’aéronefs russes composée de deux chasseurs de défense aérienne Sukhoi-27 « Flanker » et de deux chasseurs d’assaut Sukhoi-24 « Fencer » au-dessus de la mer Baltique, près du golfe de Riga (Lettonie). Deux chasseurs JAS-39 Grippen suédois étaient déjà présents. Après identification visuelle, ils ont mis le cap vers le deuxième groupe situé à une trentaine de nautiques. Deux nouveaux intercepteurs armés, de type Sukhoi-27 « Flanker », escortaient un avion de détection aéroporté Iliouchine A-50 « Mainstay ». L’A-50 « Mainstay » est un avion russe d’alerte et de contrôle aérien avancé. Grâce à son radar embarqué, il peut conduire des missions complexes de défense aérienne. La patrouille française a escorté ce groupe avant de rompre le contact à l’approche de l’espace aérien de Kaliningrad.
Baltic 2013 : contrôles d’aéronefs russes.

Le 11 juin, une patrouille de 2 Mirage F1 CR a décollé à 9h25 pour contrôler des aéronefs survolant la mer Baltique. Guidés par le centre de contrôle de Karmelava, en Lituanie, ils ont dans un premier temps identifié un avion de reconnaissance russe de type A50 « Mainstay ». Dans un deuxième temps, ils ont rejoint une formation russe composée de deux bombardiers Tupolev 22M3 « Backfire », escortés par deux intercepteurs Sukhoi-27 « Fencer ». Après identification et surveillance du groupe, les deux Mirage F1 CR ont regagnés la base de Šiauliai à 10 h 15. Quelques heures plus tard, à 13h28, une patrouille de Mirage F1 CR est à nouveau taskée pour intercepter et contrôler un contact inconnu. Il s’agit d’un aéronef de recueil électromagnétique de type Iliouchine-20 COOT A qui survole la mer Baltique. Après identification, la patrouille a rejoint le terrain de Šiauliai.

Depuis le 30 avril 2013, près de 90 militaires français et 4 Mirage F1CR assurent la mission Baltic, sous mandat de l’OTAN. Durant 4 mois, le détachement conduit des missions d’assistance et de police du ciel de l’espace aérien de la Lituanie, de la Lettonie et de l’Estonie.

Source : Ministère de la Défense

Dernière modification : 14/06/2013

Haut de page