La France à l'OTAN Représentation Permanente de la France auprès de l'OTAN
fontsizeup fontsizedown

 français    English  
Accueil » Archives » Archives 2013 » Travailler à l’OTAN » Types de contrat

Contrats proposés et catégories de personnel

Présentation générale - domaines de travail et catégories de personnel

Le Secrétariat international de l’OTAN offre des possibilités d’emploi dans des domaines divers et variés, allant de l’élaboration d’orientations politiques, de la facilitation du dialogue et de la mise en œuvre de programmes d’action, à la fourniture de services et d’un soutien en vue du fonctionnement harmonieux et efficace de l’Organisation, en passant par la gestion et l’affectation des ressources.

Les emplois au Secrétariat international de l’OTAN sont répartis par catégorie et par grade comme suit :

* Catégorie A : postes de cadres ou d’administrateurs/administratrices

* Catégorie L : postes de linguistes

* Catégorie B : postes administratifs (commis, commis séniors, informaticien(ne)s)

* Catégorie B : personnel de secrétariat ou d’assistanat

* Catégorie C : postes manuels et techniques (techniciens, plombiers, électriciens, manutentionnaires, chauffeurs, agents de lutte contre l’incendie, agents de sécurité)

Catégorie A : postes de cadres ou d’administrateurs/administratrices

La catégorie A comprend sept grades, de A.7 à A.1. Elle correspond aux postes allant de celui de secrétaire général(e) adjoint(e) délégué(e) à celui d’administrateur/administratrice junior.

En plus d’un diplôme universitaire, les candidat(e)s à un poste de catégorie A doivent pouvoir justifier d’une expérience professionnelle de plusieurs années appropriée au poste à pourvoir et avoir une bonne connaissance des deux langues officielles de l’OTAN (français et anglais).

Comme il est précisé plus haut dans la rubrique « Comment postuler », les candidat(e)s ne peuvent postuler qu’à des postes vacants spécifiques.

Catégorie L : postes de linguistes

La catégorie L comprend cinq grades, de L.5 à L.1. Elle correspond aux postes occupés par le personnel linguistique (chefs de service, réviseurs/réviseuses de traduction, interprètes et traducteurs/traductrices séniors, interprètes et traducteurs/traductrices juniors).

Le personnel linguistique de l’OTAN appartient à deux services indépendants, le Service Traduction et le Service Interprétation, qui font partie des Services de soutien du Siège.

Les deux langues de travail de l’OTAN sont le français et l’anglais, et le personnel des services linguistiques travaille exclusivement dans ces deux langues.

Les traducteurs/traductrices doivent remplir les conditions suivantes :

* être titulaires d’un diplôme de traducteur/traductrice de niveau universitaire ou d’un diplôme universitaire dans une discipline connexe complété par des capacités en traduction avérées ;

* être de langue maternelle française ou anglaise (les traducteurs/traductrices de l’OTAN ne traduisent que vers leur langue maternelle) ;

* pouvoir justifier d’une expérience professionnelle appropriée.

Les interprètes, qu’il s’agisse des free-lances ou des agents permanents, doivent remplir les conditions de base suivantes :

* être titulaires d’un diplôme universitaire complété par des compétences avérées en interprétation ;

* être de langue maternelle française ou anglaise ;

* pouvoir justifier d’une expérience appropriée en matière d’interprétation de conférence ;

* avoir le français ET l’anglais comme langues actives.

Catégorie B : postes administratifs (commis, commis séniors, informaticien(ne)s)

La catégorie B comprend six grades, de B.6 à B.1. Elle correspond aux postes occupés par le personnel qualifié technique, par le personnel de bureau et par le personnel administratif. Les candidat(e)s à ces postes doivent avoir accompli des études secondaires et, dans certains cas, pouvoir justifier de qualifications complémentaires. Une expérience professionnelle de plusieurs années dans des fonctions analogues à celles du poste considéré est exigée. Les candidat(e)s doivent avoir une bonne connaissance de l’une des deux langues officielles de l’Organisation (français ou anglais) ainsi qu’une connaissance pratique élémentaire de l’autre.

Catégorie B : personnel de secrétariat/assistanat

Les postes de secrétariat de la catégorie B comprennent quatre grades, de B.4 à B.1. Ils couvrent un large éventail de tâches de soutien administratif et organisationnel. Les candidat(e)s sont présélectionné(e)s sur la base du formulaire de candidature qu’ils/elles doivent remplir, compte tenu de leurs qualifications, de leurs compétences et de leur expérience professionnelle. Description de poste générique (PDF/24KB)

Les candidat(e)s retenu(e)s sont invité(e)s à passer des tests d’aptitude au secrétariat (durée : environ une demi-journée) qui comprennent :

* une épreuve de dactylographie (45 mots par minute) en anglais et en français (10 minutes pour chaque langue) ;

* un test de connaissances en informatique (Word, PowerPoint et Excel) (90 minutes) ;

* une épreuve linguistique comportant un test écrit, en anglais ou en français, (1 heure) et un test de compréhension orale en anglais ou en français (30 minutes).

Les candidat(e)s qui auront réussi les épreuves seront convoqué(e)s à un entretien (environ 1 heure).

Les candidat(e)s à des postes de secrétariat qui n’auront pas réussi les tests d’aptitude ne pourront en aucun cas se représenter avant au moins deux ans.

Les candidat(e)s retenu(e)s sur la base des résultats des tests et de l’entretien seront inscrit(e)s sur une liste de réserve valable deux ans.

Chaque fois qu’un poste se libérera, la personne responsable du recrutement examinera le dossier des candidat(e)s inscrit(e)s sur la liste de réserve. Si la division concernée en fait la demande, les candidat(e)s pourront être invité(e)s à passer une épreuve et un entretien complémentaires, qui seront adaptés spécifiquement aux besoins du poste à pourvoir.

Catégorie C : postes manuels et techniques

(technicien(ne)s, plombiers, électricien(nes, manutentionnaires, chauffeurs, agents de lutte contre l’incendie, agents de sécurité)

Les candidat(e)s à ces postes doivent être titulaires d’un certificat ou d’un diplôme attestant des compétences voulues et doivent pouvoir justifier de plusieurs années d’expérience professionnelle.

Les candidat(e)s doivent avoir une bonne connaissance de l’une des deux langues officielles de l’Organisation (français ou anglais) ainsi qu’une connaissance élémentaire ou une connaissance pratique de l’autre (en fonction du poste à pourvoir).

Les candidat(e)s à ce type de poste sont convoqué(e)s à des tests pratiques (pour les technicien(ne)s) ou physiques (pour les agents de sécurité et les agents de lutte contre l’incendie) ainsi qu’à des tests écrits. Toutes ces épreuves sont éliminatoires. Les candidat(e)s qui les réussissent sont ensuite invité(e)s à passer un entretien.

Politique des contrats

En bref, la politique des contrats prévoit que les six premiers mois d’un contrat initial ou d’un contrat de durée déterminée constituent une période probatoire. Le type de contrat proposé dépend du poste concerné. Les agents détachés d’une administration nationale se voient offrir un contrat de durée déterminée.

Les agents civils en fonction à l’OTAN se verront offrir un contrat conforme aux dispositions du Règlement du personnel civil de l’OTAN. Aux termes de la politique des contrats révisée pour le SI, les modalités d’octroi d’un contrat de durée indéterminée sont les suivantes :

Catégorie A

Tous les postes de catégorie A devant bénéficier d’une rotation, les agents recrutés pour ces postes se verront offrir un contrat de durée déterminée, en principe pour une période de trois ans. Un nouveau contrat de durée déterminée pourra ensuite être proposé selon les conditions énoncées dans la politique des contrats, puis un contrat de durée indéterminée pourra être offert après prise en considération de divers critères importants (notamment le profil de l’agent, sa performance, sa capacité à travailler dans plusieurs domaines, les besoins de l’Organisation, l’équilibre entre rotation, maintien en fonction et mobilité interne, et les exigences liées à une représentation géographique équitable ainsi qu’à la parité hommes-femmes). Les agents qui ne se verront pas offrir de contrat de durée indéterminée devront quitter leurs fonctions au terme du second contrat de durée déterminée.

Catégories L, B et C

Un agent de catégorie L, de catégorie B ou de catégorie C n’occupant ni un poste considéré comme requis pour une période limitée ni un poste auquel une rotation est souhaitable pour des raisons politiques ou techniques se voit octroyer, à sa nomination, un contrat initial de trois ans. Au terme de son contrat initial, l’agent pourra se voir offrir un contrat de durée indéterminée, après prise en considération de son profil et de sa performance dans le cadre du système de gestion des performances.

Source :site internet de l’OTAN


publié le 11 mai 2011

Liens utiles

Facebook Twitter Google+ Storify Youtube Dailymotion Flickr RSS