Coopération OTAN-Russie en mer

Cette semaine, dans le cadre de la coopération permanente entre l’OTAN et la Fédération de Russie, des commandants des forces navales se sont rencontrés en mer, dans le golfe d’Aden, pour confronter leurs expériences en matière d’opérations de lutte contre la piraterie. Le commodore Michiel Hijmans (forces navales des Pays-Bas), commandant de la force opérationnelle de l’OTAN chargée de la lutte contre la piraterie, a accueilli le commandant de la force opérationnelle russe, le capitaine de vaisseau Vladimir Kondratov, à bord du navire amiral néerlandais, la frégate De Zeven Provinciën.

Les deux commandants s’étaient déjà rencontrés en juin, lorsque leurs navires s’étaient retrouvés dans l’océan Atlantique alors qu’ils se rendaient dans le golfe d’Aden. Ils avaient alors discuté des possibilités de coopération future. Aujourd’hui, environ six semaines après cette rencontre, le navire russe RFS Admiral Levchenko a une nouvelle fois été invité à rejoindre le navire amiral de l’OTAN pour que les commandants puissent échanger des informations et examiner les modalités futures de la coopération entre l’OTAN et la Fédération de Russie dans le domaine de la lutte contre la piraterie.

Le chef d’état-major de la force opérationnelle de l’OTAN, le capitaine de frégate Ricardo Hernandez (forces navales de l’Espagne), a déclaré : « Les réunions entre les commandants et des représentants d’autres forces opérationnelles chargées de la lutte contre la piraterie sont très utiles, et elles profitent grandement à l’opération. La zone couverte par l’opération est très vaste, sa taille est comparable à celle du continent européen, et c’est pourquoi toute occasion permettant de débattre de la coordination des unités de lutte contre la piraterie contribue à protéger les couloirs de navigation situés au large de la corne de l’Afrique. »

La force opérationnelle de l’OTAN va continuer à contribuer aux activités de lutte contre la piraterie menées au large de la Somalie dans le cadre de l’opération Ocean Shield, au moins jusqu’en décembre 2012. L’OTAN poursuit sa coopération avec d’autres formations navales, comme la force opérationnelle de l’Union européenne et celle des Forces maritimes combinées, ainsi qu’avec les forces navales de différents pays (Inde, Japon, Malaisie, Corée du Sud, Arabie saoudite, Australie et Chine).

Source : site internet de l’OTAN

Dernière modification : 05/08/2010

Haut de page