Déclaration de la Commission OTAN-Ukraine

Déclaration de la Commission OTAN-Ukraine, le 1er Avril

Nous, ministres des Affaires étrangères des pays de la Commission OTAN-Ukraine (COU), sommes unis dans notre condamnation de l’intervention militaire illégale de la Russie en Ukraine, et de la violation par la Russie de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine. Nous ne reconnaissons pas l’« annexion » illégale et illégitime de la Crimée par la Russie. Nous continuerons à travailler ensemble à rechercher une solution politique et diplomatique qui respecte le droit international et les frontières internationalement reconnues de l’Ukraine.

Nous appelons la Russie à procéder à une désescalade en ramenant le niveau de ses troupes en Crimée à ceux d’avant la crise et en les repliant sur leurs bases ; à réduire ses activités militaires le long de la frontière ukrainienne ; à revenir sur l’« annexion » illégale et illégitime de la Crimée ; à s’abstenir de tout nouvel acte d’ingérence ou d’actions agressives en Ukraine ; à respecter les droits de la population ukrainienne, et notamment ceux des Tatars de Crimée ; à se conformer à ses obligations internationales et à respecter le droit international.

Nous soutenons le déploiement en Ukraine d’une mission de surveillance menée par l’OSCE.

Nous félicitons les forces armées ukrainiennes pour leur courage, leur discipline et leur retenue face aux provocations.

Afin d’apporter une preuve tangible de l’attachement des Alliés au Partenariat spécifique entre l’OTAN et l’Ukraine, nous sommes convenus de mesures concrètes destinées à renforcer la capacité de l’Ukraine à assurer sa propre sécurité.

L’OTAN et l’Ukraine vont intensifier leur coopération et promouvoir des réformes de la défense par le biais de programmes de renforcement et de développement des capacités. Les pays de l’OTAN renforceront également le Bureau de liaison de l’OTAN à Kiev en y envoyant des experts supplémentaires.

Les Alliés continueront de coopérer avec le gouvernement ukrainien, la Verkhovna Rada et la société civile pour renforcer le contrôle civil des forces armées et du secteur de sécurité s’y rapportant.

Les Alliés soutiennent les mesures prises par le gouvernement ukrainien pour faire progresser les réformes et pour promouvoir un processus politique inclusif, basé sur les valeurs démocratiques, ainsi que le respect des droits humains, des minorités et de l’état de droit.

Nous saluons la signature par l’Ukraine, le 21 mars, des chapitres politiques de l’accord d’association avec l’Union européenne.
Une Ukraine indépendante, souveraine et stable, fermement attachée à la démocratie et à l’état de droit, est essentielle à la sécurité euro-atlantique. Les Alliés soutiennent sans réserve la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine. Nous appelons la Russie à se conformer à ces principes.

Dernière modification : 24/04/2014

Haut de page