En Grèce, le secrétaire général s’entretient du concept stratégique, de l’Afghanistan et des relations OTAN-UE (21 octobre)

En prévision du sommet qui aura lieu à Lisbonne les 19 et 20 novembre, le secrétaire général de l’OTAN, M. Anders Fogh Rasmussen, s’est rendu en visite en Grèce le jeudi 21 octobre 2010. Il a rencontré le premier ministre, M. Georges Papandréou, le ministre des Affaires étrangères, M. Dimitris Droutsas, et le ministre de la Défense, M. Evangelos Venizelos.

Ils se sont entretenus du nouveau concept stratégique de l’OTAN qui, une fois adopté au sommet de Lisbonne, orientera les activités de l’Alliance au cours des dix prochaines années. Le secrétaire général a déclaré que le concept stratégique devait réaffirmer la mission fondamentale de l’OTAN, à savoir la défense territoriale de l’ensemble des pays alliés. Mais il doit également souligner la nécessité pour l’OTAN de moderniser ses concepts et ses capacités de défense, à la lumière des nouveaux défis de sécurité que sont notamment les cyberattaques et la menace grandissante des missiles balistiques.

M. Fogh Rasmussen a en outre remercié M. Papandréou pour l’engagement dont font preuve les troupes grecques déployées dans le cadre des opérations de l’OTAN en Afghanistan, au Kosovo et au large des côtes somaliennes. Il a insisté sur l’importance de la mission OTAN de formation en Afghanistan, car c’est elle qui permettra de réaliser le transfert des responsabilités.

En ce qui concerne les relations OTAN-UE, le secrétaire général s’est déclaré très favorable au renforcement et à l’amélioration de la coopération entre les deux organisations. « Il importe de surmonter les obstacles qui nous empêchent de tirer le meilleur parti de notre coopération. Dans le cadre des opérations et des missions, l’OTAN et l’UE doivent pouvoir travailler ensemble », a souligné M. Fogh Rasmussen.

Source : site internet de l’OTAN

Dernière modification : 25/10/2010

Haut de page