La France accueille le comité des chefs de services de santé militaire de l’OTAN

Du 3 au 7 juin, la France accueille, pour la première fois, la 39e réunion du COMEDS, le comité des chefs de services de santé militaire de l’OTAN. Une centaine de délégations des 28 pays membres et partenaires de l’OTAN seront présentes dans les 21 groupes de travail pour coordonner le soutien médical des forces armées à travers le monde.

Enjeux internationaux

Peu connues du grand public, les missions du COMEDS sont pourtant cruciales. Le COMEDS permet la cohérence des politiques de santé et des aspects stratégiques du support médical international. Il définit par exemple des objectifs de prise en charge médicale pour chaque étape du parcours de soins du blessé en opération extérieure : quelles sont les durées à ne pas dépasser pour la pratique des gestes de premiers secours, pour le rapatriement à l’hôpital de campagne et en métropole, etc. C’est grâce au COMEDS que, pour la première fois, les chaînes de soutien médical déployées en Afghanistan ont pu être mixées (et non juxtaposées comme par le passé).

Il s’agit également de déterminer des stratégies permettant à chaque pays d’appliquer ces directives (qui sont les mêmes pour tous) et de participer à hauteur de ses moyens, pour ensuite pouvoir mutualiser toutes ces capacités (Smart Defence). Les pays qui n’ont pas la capacité de déployer un hôpital complet pourront contribuer en fournissant une capacité spécifique (équipe chirurgicale, laboratoire, radiologie, etc...). La France est le pays chef de file du projet Smart Defence sur le soutien médical.

Conseil en santé militaire

Le COMEDS joue également un rôle de conseiller auprès du comité militaire, pour tout ce qui concerne la médecine militaire au sein de l’OTAN, au travers de la personne du chairman, élu par les chefs des services de santé militaires des pays de l’OTAN pour un mandat de 3 ans. Le médecin général des armées Nedéllec a été élu à cette fonction en novembre 2012. Il est à la fois le président qui anime les débats lors des réunions, le porte-parole du COMEDS et son ambassadeur. Il est assisté par un officier de liaison.

Créé en 1994, le COMEDS se réunit deux fois par an en session plénière : une fois à Bruxelles, l’autre à l’invitation d’’un pays : la France cette année.

Le COMEDS est donc chargé d’une tâche essentielle : coordonner les politiques de santé, les procédures médicales, les aspects stratégiques, l’interopérabilité et la coopération relevant des questions de santé. Toute cette mécanique tend à améliorer le déploiement des forces d’expédition de l’OTAN sur des bases internationales et à atteindre une totale interopérabilité médicale entre nations membres et pays partenaires, à mutualiser les informations et les équipements technologiques, et à améliorer la coopération avec des organisations militaires et civiles pour créer une synergie dans l’emploi des ressources médicales.

Source : Ministère de la Défense

Dernière modification : 06/06/2013

Haut de page