Le Général français Bentégeat plaide à Bucarest pour l’Europe de la Défense

Le chef d’état-major des armées françaises, le général Henri Bentégeat, a achevé jeudi une visite de deux jours à Bucarest, consacrée notamment à la contribution de la Roumanie à la Défense de l’Union européenne, "complémentaire" de son appartenance à l’OTAN. Invité par son homologue roumain, le général Eugen Badalan, le général Bentégeat a souligné devant la presse "la qualité de la coopération opérationnelle entre les forces françaises et roumaines qui interviennent ensemble notamment en Afghanistan et en Bosnie". Lors d’une intervention dans la matinée devant les militaires roumains, le chef d’état-major français a insisté sur le fait qu’il n’y a "pas de concurrence entre l’UE et l’Otan". "L’Europe de la Défense et l’Alliance atlantique sont complémentaires". La Roumanie, qui a intégré l’OTAN l’an dernier et dont l"adhésion à l’UE est prévue en janvier 2007, a déja décidé de participer à deux groupements tactiques d’intervention européenne du type GT1500 (réaction rapide), en 2007 avec la Bulgarie, la Grèce et Chypre, puis en 2010, avec l’Italie et la Turquie, a précisé le général français. Le général Bentégeat, qui a aussi rencontré le ministre roumain de la Défense Teodor Atanasiu et le président Traian Basescu, a précisé que "cinquante activités communes sont prévues en 2006" entre les deux armées, parfois en coopération "avec d’autres pays de la région". Ainsi, début avril, la frégate française Jean Bart, participera à des manoeuvres navales conjointes dans la mer Noire, a-t-il également annoncé.

Dernière modification : 17/01/2008

Haut de page