La France à l'OTAN Représentation Permanente de la France auprès de l'OTAN
fontsizeup fontsizedown

 français    English  
Accueil » Archives » Archives 2007

- Les forces françaises en Afghanistan : quelque 1.600 hommes

PARIS, 22 déc 2007 (AFP) - Quelque 1.600 soldats français sont engagés ou en cours de déploiement en Afghanistan, la plupart au sein de la Force internationale d’assistance à la sécurité (Isaf) de l’Otan, et au total environ 2.000 militaires participent à des opérations liées au théâtre afghan. Le président français Nicolas Sarkozy se trouvait samedi à Kaboul pour une visite éclair afin de réaffirmer le soutien de Paris à la reconstruction de l’Afghanistan et rencontrer les soldats français. L’armée française compte un millier d’hommes sur Kaboul, dans l’un des cinq secteurs définis par l’Otan en Afghanistan, aux côtés de soldats turcs et italiens. Trois équipes d’instructeurs français, soit près de 125 hommes, sont insérés au sein du 201e corps de l’Armée nationale afghane (ANA) dont la zone d’opérations couvre la capitale et ses environs. D’autres instructeurs sont en cours de déploiement, notamment dans des régiments d’appui et de logistique afghans, et le nombre total des instructeurs français doit atteindre 270 à la fin de l’année, selon le site du ministère de la défense. D’ici à l’été 2008, une cinquième équipe d’instructeurs rejoindra pour la première fois le centre-sud de l’Afghanistan, la province d’Orouzgan au coeur de la zone de combats contre les talibans. Ils viendront prêter main forte au contingent néerlandais qui a déjà perdu douze des siens dans les combats. Le déploiement de ces instructeurs répond à l’une des deux priorité fixées par la France, outre la reconstruction : concourir à la formation d’une armée afghane apte à défendre ses concitoyens. Ils opèrent sous le label OMLT (Operational Mentoring Liaison Team) délivré par l’Otan et vont au combat avec les troupes afghanes qu’ils encadrent. Outre ces OMLT, une soixantaine de militaires français participent à l’instruction des officiers et des forces spéciales afghanes. Toujours sur le sol afghan, près de 150 militaires de l’armée de l’air sont présents sur la base de l’Otan de Kandahar (sud) où opèrent 6 Mirage F1 et 2000D qui apportent un soutien aérien aux soldats de la coalition internationale aux prises avec les talibans. Les trois Mirage F1 seront relevés par des Rafale en février. Ce dispositif est complété, à l’extérieur des frontières afghanes, par deux avions de transport C160 déployés par l’armée de l’air française à Douchanbé (Tadjikistan) et un ravitailleur C135, basé à Manas (Kirghizistan). Le dispositif français compte aussi deux navires, la frégate Guépratte et l’aviso Premier maître L’Her, qui participent dans l’océan Indien aux opérations maritimes de l’opération internationale de lutte contre le terrorisme "Liberté immuable" (Operation Enduring Freedom, OEF) sous commandement américain.


publié le 4 janvier 2008

Liens utiles

Facebook Twitter Google+ Storify Youtube Dailymotion Flickr RSS