Les ministres des pays de l’OTAN invitent le Monténégro à participer au MAP et encouragent la Bosnie-Herzégovine à accélérer les réformes

Les Alliés ont décidé aujourd’hui de répondre positivement à la demande du Monténégro de participer au Plan d’action pour l’adhésion (MAP), programme OTAN dont le but est de donner des avis et d’apporter une aide et un soutien pratique afin de répondre aux besoins spécifiques des pays désireux de se joindre à l’Alliance. Les Alliés ont en outre déclaré que la Bosnie-Herzégovine participerait au MAP dès qu’elle aurait accompli des progrès en matière de réforme

« Je félicite le Monténégro pour sa réussite. C’est le résultat d’un travail intense », a déclaré le secrétaire général, M. Anders Fogh Rasmussen. « Et grâce à des efforts soutenus en vue de réaliser de nouvelles réformes, l’invitation faite aujourd’hui à participer au Plan d’action pour l’adhésion deviendra une étape vers le but ultime : l’adhésion pleine et entière à l’OTAN ».

Les Alliés sont tous d’avis que la Bosnie-Herzégovine doit trouver sa place au sein de l’OTAN, et qu’elle y parviendra. Il ne s’agit pas de savoir si cet objectif sera atteint ou non, mais quand il le sera. Parallèlement, les Alliés ont noté que des progrès avaient certes été réalisés dans le domaine de la réforme de la défense, mais que les progrès n’étaient pas encore suffisants dans d’autres domaines importants où des changements sont attendus.

Pendant les échanges de vues, les pays membres de l’OTAN se sont félicités du large consensus national qui s’est dégagé à l’appui de la demande de la Bosnie-Herzégovine de participer au MAP.

« Que trois armées qui se sont combattues jusqu’à si récemment se retrouvent réunies sous l’égide d’un même ministère de la Défense, c’est une véritable réussite », a déclaré le secrétaire général. « Mais il n’en demeure pas moins que la Bosnie-Herzégovine n’a pas encore réalisé tous les progrès que nous attendions en termes de réforme politique, de réforme constitutionnelle et de mise en place d’un gouvernement unique et unifié capable de prendre les décisions qui s’imposent et de mener les transformations nécessaires ».

Les ministres se sont engagés à suivre activement les progrès de la Bosnie-Herzégovine en matière de réforme.

« Il ne doit y avoir aucun doute dans l’esprit des citoyens de la Bosnie-Herzégovine : nous voulons que votre pays participe au Plan d’action pour l’adhésion, nous voulons le voir au sein de l’OTAN », a déclaré le secrétaire général. « Et nous allons tout mettre en œuvre pour soutenir vos efforts ».

Source : site internet de l’OTAN

Dernière modification : 04/05/2011

Haut de page