Les terroristes ne trouveront pas refuge en Afghanistan, déclare le secrétaire général de l’OTAN lors de sa visite à Madrid

Le 10 septembre, au cours d’une visite officielle en Espagne, le secrétaire général de l’OTAN, M. Anders Fogh Rasmussen, a déclaré que nous ne pouvions pas laisser les terroristes et les extrémistes violents opérer de nouveau depuis l’Afghanistan. L’action de l’OTAN dans ce pays ne vise pas seulement à défendre les Afghans, a-t-il indiqué, elle vise aussi à protéger les populations des pays de l’Alliance et des pays partenaires.

Au cours de cette visite, le secrétaire général a rencontré le roi d’Espagne, S. M. Juan Carlos I, le président du gouvernement, M. José Louis Rodríguez Zapatero, le ministre des Affaires étrangères, M. Angel Moratinos, et la ministre de la Défense, Mme Carme Chacón.

Il a félicité l’Espagne de son ferme engagement envers l’OTAN et l’Afghanistan, et il a adressé ses condoléances aux familles et aux amis de ceux qui ont perdu la vie. L’Espagne déploie plus de 1500 militaires dans l’ouest du pays, où ils contribuent à proposer une offre de services plus étendue et à jeter les bases d’une meilleure gouvernance.

« Notre stratégie est la bonne et nous disposons finalement des ressources appropriées pour ouvrir la voie à la transition, à partir de l’année prochaine », a déclaré M. Fogh Rasmussen. « J’espère que nous annoncerons, au sommet de l’OTAN [prévu pour novembre], que nous sommes sur le point d’amorcer le processus consistant à transférer progressivement la responsabilité principale de la sécurité aux Afghans ».

« L’objectif est de voir les Afghans devenir maîtres chez eux », a souligné le secrétaire général lors d’une conférence de presse conjointe avec le président du gouvernement, M. Zapatero. Il a ajouté : « nous partageons l’ambition du président Karzaï de voir les Afghans prendre la responsabilité dans l’ensemble du pays d’ici à la fin 2014 ».

Source : site internet de l’OTAN

Dernière modification : 16/09/2010

Haut de page