Opération Serval : bilan des opérations du 30 janvier

JPEG

Bilan des opérations du 30 janvier du 29 janvier 18h00 au 30 janvier 18h00.
Bilan du 30 janvier 2013

Dans la nuit du 29 au 30 janvier, des éléments français ont conduit des opérations dans la zone de Kidal avec pour objectif de prendre le contrôle de l’aéroport.

A Tombouctou, l’élément du 17e RGP a entamé ses travaux de réfection de la piste de l’aéroport. Les forces armées maliennes poursuivent leurs patrouilles appuyées par les forces françaises.

A Gao, le contrôle de la zone s’intensifie avec le renforcement des positions aux entrées de la ville et les patrouilles de l’armée malienne en ville.

Parallèlement les opérations aériennes se poursuivent avec notamment une quinzaine de sorties dont une dizaine dédiées aux frappes aériennes qui ont visé des objectifs situés dans la profondeur du dispositif ennemi, au nord de Kidal.

Plus au sud, les Français poursuivent la montée en puissance des éléments constituant le soutien logistique et l’appui des forces avec une dizaine de vols gros porteurs pour la journée. Les effectifs français engagés au Mali s’élèvent à 3500 hommes.

Enfin, les forces armées nationales Tchadiennes continuent leur reconnaissance offensive vers le nord pour faire la jonction avec les éléments sur Kidal.

Les contingents africains de la MISMA montent en puissance. Les premières unités togolaises se sont déployées sur San et Mopti tandis qu’une unité burkinabé s’est installée dans la zone du pont de Markala.
CEMA01

Par ailleurs, l’amiral Edouard Guillaud, chef d’état-major des armées, s’est rendu sur le théâtre malien. Accueilli par le Ministre de la Défense et son homologue malien, l’ambassadeur de France et des autorités militaires françaises de l’opération Serval dont le général de Saint Quentin, commandant de l’opération Serval, il a tout d’abord reçu les honneurs militaires sur le tarmac de l’aéroport de Bamako. Puis, après s’être entretenu avec les autorités sur le déroulement des opérations depuis le 11 janvier, il s’est rendu sur la plupart des sites où sont stationnés des forces : Bamako, Sévaré, Tombouctou et Gao.

Source : Ministère de la défense

Dernière modification : 31/01/2013

Haut de page