Réception de l’A400M à la base aérienne d’Orléans

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a assisté aujourd’hui en présence du chef d’Etat-major des armées, l’amiral Edouard Guillaud, du chef d’Etat-major de l’Armée de l’air, le général Mercier, et du général de corps d’armée Gilles Rouby, représentant militaire de la France auprès l’OTAN et de l’UE, à la cérémonie de réception du premier avion A400M sur la base aérienne 123 d’Orléans.

Un programme européen ambitieux

JPEGLancé en 2003 et mené par Airbus Military, ce programme est le fruit de la coopération de sept pays membres de l’OTAN - l’Allemagne, la France, l’Espagne, le Royaume-Uni, la Belgique, le Luxembourg et la Turquie. Il a permis le développement en commun d’un avion de transport militaire polyvalent, l’Airbus A400M Atlas.

L’A400M représente un saut technologique pour le transport tactique et stratégique. Sans équivalent sur le marché, l’A400M Atlas est un appareil de transport à quatre moteurs à même aussi bien de remplir des missions de transport sur de longues distances, d’atterrir dans des conditions difficiles sur des pistes courtes (moins de 700m) ou en mauvais état ou encore de fonctionner comme avion ravitailleur.

Avec une surface de 92m2 et un volume cargo de 340m3, la soute de l’A400M peut accueillir, par exemple, 9 palettes militaires standard, 116 soldats avec leur équipement, trois véhicules blindés de transport de troupes, un véhicule blindé de combat d’infanterie VBCI, un véhicule de lancement de missiles sol-air Patriot avec ses missiles, un hélicoptère de transport de type NH90 ou encore deux hélicoptères d’attaque de type Tigre. En configuration classique, l’appareil peut emporter jusqu’à 37 tonnes de fret ; il a une autonomie de 4 535 km de vol avec 30 tonnes de charge utile et de 6 390km avec une charge 20 tonnes. Enfin, il dispose d’une palette complète de systèmes d’autodéfense.

Présentation détaillée de l’A400M :

PDF - 2.3 Mo

170 appareils commandés

170 appareils ont été à ce jour commandés par des Alliés européens, dont 50 par la France, 40 par l’Allemagne, 27 par l’Espagne, 22 par le Royaume-Uni, 10 par la Turquie, 7 par la Belgique et 1 par le Luxembourg. Ces commandes contribueront à combler les lacunes capacitaires européennes en matière de transport aérien.

Lire l’allocution du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

Dernière modification : 02/10/2013

Haut de page