Réunion du groupe de contact à Doha (13 avril 2011)

Réunion du groupe de contact à Doha (13 avril 2011)

Le groupe de contact mis en place lors de la réunion de Londres, le 29 mars, tiendra sa première réunion demain à Doha, à l’invitation du Royaume-Uni et du Qatar.

Ce groupe a vocation à assurer le pilotage politique et la coordination de l’ensemble des efforts de la communauté internationale en faveur de la Libye.

Sont invités à cette rencontre les partenaires, États et organisations régionales et internationales, déjà présents à Londres et ceux qui ont manifesté leur souhait de contribuer à cet effort, qu’il soit d’ordre militaire, logistique, financier, politique ou humanitaire.

À Doha, il s’agira de réaffirmer l’unité de la communauté internationale et sa détermination à trouver une solution à la crise en Libye, en poursuivant et en intensifiant les actions visant à la protection des civils libyens dans le cadre des résolutions 1970 et 1973 du Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU), en empêchant le régime de Kadhafi de continuer à violer ses obligations internationales, et en permettant aux Libyens de décider eux-mêmes, librement, de leur avenir.

Dans le prolongement de la conférence de Londres, cette réunion sera ainsi l’occasion d’avancer dans la préparation d’un processus politique. Ce processus doit inclure la mise en place d’un cessez-le-feu, crédible, vérifiable et conforme à la résolution 1973 du CSNU.

Nous rappelons également notre attachement au lancement d’un dialogue politique inclusif et élargi, dans lequel le Conseil national de transition doit jouer un rôle central.

Plusieurs propositions de médiation ont été faites, dont nous avons pris note et qui seront évoquées à Doha, mais c’est, en tout état de cause, au peuple libyen de décider de son avenir et des conditions d’engagement d’un processus politique.

Source : site internet du ministère des Affaires étrangères

Dernière modification : 04/05/2011

Haut de page