Visite à Kaboul du Ministre de la Défense pour le Nouvel an

Les 1500 militaires français encore présents en Afghanistan ont reçu la visite du ministre de la Défense, à l’occasion du réveillon du jour de l’An. Jean-Yves Le Drian a profité de son passage à Kaboul pour s’entretenir avec le président afghan Hamid Karzaï et le commandant de la force internationale d’assistance et de sécurité (FIAS), le général Allen.

JPEG

Arrivé lundi 31 décembre à Kaboul, Jean-Yves Le Drian a passé le réveillon du jour de l’An 2013 avec les soldats français présents en Afghanistan. Ce voyage n’a pas été uniquement l’occasion de célébrer le changement d’année, il s’inscrit dans la dynamique de transition dans laquelle se trouve l’Afghanistan, et à laquelle la France participe.

Le ministre de la Défense avait un programme chargé pour ces deux jours. Reçu par l’ambassadeur de France à Kaboul, Bernard Bajolet, et le commandant de la force PAMIR, le général de Bavinchove, Jean-Yves Le Drian a visité l’aéroport international de Kaboul (KAIA), en compagnie du général français Adam, commandant de KAIA depuis le 1eroctobre 2012.
Dîner à Warehouse avec les troupes pour le réveillon du nouvel An

Le ministre s’est ensuite entretenu avec le président afghan Hamid Karzai, ainsi qu’avec son homologue afghan, Bismillah Khan Mohammadi. Il a également échangé avec le commandant de la Force internationale d’assistance et de sécurité (FIAS), le général américain John Allen.

Rejoignant le camp de Warehouse le 31 au soir, Jean-Yves Le Drian a présenté ses vœux pour 2013 aux militaires français du site. Il les a félicité pour l’excellence du travail effectué et leur a dit sa grande satisfaction à propos de l’action accomplie par les forces françaises depuis 2001.

Et pour célébrer le passage à 2013, des sonneurs du bagad de Lann-Bihoué ont rythmé la soirée avec de la musique bretonne, dans une ambiance festive et informelle.
Visite le 1er janvier 2013 du monument aux morts de Warehouse

Le lendemain, mardi 1erjanvier 2013, Jean-Yves Le Drian a visité le laboratoire européen de lutte contre les engins explosifs improvisés, projet dont la France est nation cadre. Il s’est recueilli, en compagnie du général de Bavinchove, devant les plaques à la mémoire des soldats français tombés en Afghanistan. Il a pu évoquer les problématiques de sécurité de formation avec les gendarmes du DETGEND. Enfin, il a adressé ses vœux aux militaires de KAIA, du dispositif EPIDOTE, déployés à l’aéroport de Kaboul avant de repartir.

Source : Ministère de la Défense

Crédits photos : Roland Pellégrino

Dernière modification : 10/01/2013

Haut de page