Visite du Représentant permanent sur la base de Lyon-Mont Verdun

Le représentant permanent de la France auprès de l’OTAN, M. Philippe Errera, accompagné du représentant militaire français, le Général Gilles Rouby, et de plusieurs membres des délégations françaises à l’OTAN et au Comité politique et de sécurité (COPS) de l’Union européenne, a visité le 9 avril la base aérienne de Lyon Mont Verdun.

JPEG

Ils ont été accueillis par le général Thierry Caspar-Fille-Lambie, commandant la défense aérienne et les opérations aériennes (CDAOA), qui leur a présenté trois des structures qu’accueille la base : le Centre national pour les opérations aériennes (CNOA), le Joint Force Air Component Command, commandement de la composante aérienne des forces interarmées (JFACC) et le Centre d’analyse et de simulation pour la préparation aux opérations aériennes (CASPOA).

Le Centre national pour les opérations aériennes (CNOA) assure en permanence la défense aérienne de notre territoire

JPEG Des avions de chasse sont en alerte permanente sur les bases aériennes et aéronavales de France pour intercepter les contrevenants aux règles de l’air. Les missions qu’ils réalisent vont de l’assistance à des aéronefs en difficulté à l’escorte et à la contrainte, voire, en cas d’acte hostile constaté, à la destruction. Le Centre National des Opérations Aériennes (CNOA), assure une veille permanente et est responsable du déclenchement des décollages de jour comme de nuit.

Pour les aéronefs très lents, l’armée de l’air dispose d’hélicoptères Fennec qui peuvent intercepter aussi bien des avions de tourisme que des ultralégers motorisés. En cas d’augmentation de l’indice de menace le renforcement des mesures de défense aérienne peut être décidé par le gouvernement.

Les forces aériennes françaises participent par ailleurs depuis plusieurs années à la police du ciel dans certains pays alliés (Islande, pays baltes notamment).

Le Mont Verdun, au cœur du dispositif de planification et de conduite de nos opérations aériennes

JPEG L’opération Serval conduite au Mali a servi d’exemple concret pour présenter les problématiques liées à la construction rapide d’une structure de commandement et contrôle pour les opérations aérienne et à la capacité de celle-ci à durer dans le temps.

JPEG La base de Lyon Mont Verdun, en tant que Centre national pour les opérations aériennes a en effet joué un rôle clé dans la planification et la conduite de l’opération Serval. Dans un délai très court – quelques heures seulement après la décision du Président de la République de répondre à la demande d’assistance des autorités maliennes – le CNOA a ainsi été à même d’assurer avec succès la conduite des frappes contre les groupes terroristes.

Cette grande réactivité constitue, avec nos capacités de renseignement, surveillance et reconnaissance, un élément clé de la capacité française d’ « entrée en premier » sur les théâtres d’opération.

C’est par ailleurs le JFACC (Joint force air component command, structure internationale de commandement et de conduite des opérations aériennes), basé au Mont-Verdun, qui assure pour l’opération au Mali, depuis Lyon et Ndjaména, la planification et la coordination des contributions de nos alliés et partenaires en matière de transport aérien.

La base du Mont Verdun, centre de formation et d’entraînement d’envergure internationale

La base de Lyon Mont Verdun accueille également le Centre d’analyse et de simulation pour la préparation aux opérations aériennes (CASPOA). Ce centre, qui s’appuie sur la longue expérience de la France dans ce domaine, est chargé de former des opérateurs de commandement de contrôle pour les opérations aériennes.

JPEG

Le CASPOA, centre d’excellence de l’OTAN, assure la formation à la planification et la conduite des opérations aériennes d’environ 800 stagiaires par an, dont plus de 200 stagiaires de pays membres de l’OTAN ou partenaires. Ce rôle de formation pour nos alliés et partenaires, qui existe de longue date, est appelé à se poursuivre et se développer dans les années à venir.

Crédits photos : EMA et Armée de l’Air

Dernière modification : 17/04/2013

Haut de page